L'alimentation végane : healthy or not healthy ?

« Les vegans, ça ne mange que de l’herbe... », « Impossible d’aller au resto quand on est vegan », « J’aime trop le fromage »... autant dire que le véganisme fait de plus en plus parler de lui. Seulement voilà, bien souvent, il est associé à un régime restrictif et peu varié. En effet, exclure tout produit animal de son alimentation suggère de revoir ses habitudes de consommation. Pourtant, il semble s’avérer très bénéfique pour la santé... à condition de savoir comment s’y prendre : car vegan ne rime pas nécessairement avec « healthy » !


Mais alors, peut-on manger végétalien et avoir une alimentation saine et équilibrée ?

Rappelons les bases. Devenir vegan, c'est faire le choix de ne participer à l’exploitation animale sous aucune forme. Autant dans notre assiette que dans nos choix vestimentaires et cosmétiques. C'est une démarche qui peut-être motivée par plusieurs convictions : ne pas considérer les animaux comme des ressources, préserver l’environnement, et/ou améliorer sa santé.


En parallèle, manger « healthy » n’a rien d’un régime bien spécifique, chacun ayant sa propre définition du « manger sain ». C’est en ayant une alimentation variée et équilibrée que l’on va apporter au corps tous les nutriments dont il a besoin. Idéalement, on choisi les fruits et légumes de saison, qui nous offrent les vitamines et minéraux adaptés à nos besoins (en plus, ils ont davantage de goût). Et pour éviter les produits phytosanitaires et perturbateurs endocriniens que l’on ne veut pas dans notre assiette, on privilégie les produits issus de l’agriculture biologique !


« Je suis vegan, donc je suis healthy » N’est pas une évidence !

Le régime végétalien à lui seul n’est pas sain par définition. Manger « healthy », c’est aussi privilégier les produits bruts, pas ou peu transformés. Les plats préparés ou confiseries vegan n’en sont pas pour autant meilleurs pour la santé. Et oui, cela reste des produits ultra-transformés, qui sont souvent sources de sucres, de graisses, d’additifs, de conservateurs... Pas très « santé » tout ça ! Pas de panique, tant que nous consommons ces produits occasionnellement et qu’ils ne représentent pas notre alimentation quotidienne. Après tout, s’ils nous procurent du plaisir, il serait dommage de s’en priver... Dans l’alimentation comme dans notre mode de vie, tout est question d’équilibre, n’est- ce pas ?

« Les vegans sont carencés » Certes, passer à l’alimentation vegan suscite certaines connaissances en nutrition pour qu’elle soit saine et équilibrée. L'approche ne sera pas la même pour une personne sédentaire que pour un sportif de haut niveau par exemple, bien que tout à fait possible pour les deux (si vous n'avez pas encore vu The Game Changers, foncez sur Netflix !) Pour éviter les fameuses carences, il faudra notamment surveiller son taux de vitamines B12, essentielle au bon fonctionnement des cellules. Car oui, cette vitamine qui se trouve essentiellement dans le sol est présente dans les produits animaux, tout simplement parce que ceux-ci en sont supplémentés ! Apprendre à manger vegan, c’est apprendre à cuisiner autrement et avec les bonnes associations alimentaires pour être en pleine forme. Ainsi, le véganisme permet de découvrir de nouvelles saveurs et de se faire plaisir, sans faire de mal à personne !



Chez Sweet Rawmance, notre cuisine est adaptée à tout le monde : vegans, non vegans, sans gluten, sans lactose... et même les plus gourmands ! Nos plats sont préparés avec des ingrédients bruts, peu cuits, et nos desserts sans sucre raffinés, pour faire plaisir aux papilles autant qu'à notre corps. On adore aussi mettre des couleurs dans l'assiette, parce que c'est beau pour les yeux mais c'est aussi un signe que notre assiette est variée et équilibrée ! Alors, eat the rainbow !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout